• Bardage
  • Renovation
  • Renovation
  • Support et effet de la façade
Eco-Prêt O%
Diagnostic perfomance énergétique

LES FACADIERS CASTELROUSSINS
36000 CHATEAUROUX

Isolation des combles

Isolation des Combles Caves débarras Garage

L’isolation thermique des combles permet de réduire significativement les consommations de chauffage en limitant les déperditions par la toiture. Grâce à l’isolation, vous pouvez économiser en moyenne 27% sur cette consommation*.


Cette démarche, réalisée dans les règles de l'art, présente bien d'autres avantages. En effet, bien isoler votre toiture vous permettra de :

  • bénéficier d'un meilleur confort de chauffe
  • protéger l'environnement grâce à la réduction de votre consommation énergétique et donc de la réduction de vos émissions de CO2
  • améliorer le confort d’été en limitant les apports solaires par la toiture* (*Diagnostic de Performance Energétique, guide recommandations 2009)
  • valoriser votre patrimoine immobilier
  • aménager un espace supplémentaire (uniquement dans le cas de l’isolation de combles aménageables).



Comment l'isolation peut-elle améliorer mon confort au quotidien ?

À température égale, une maison ou un appartement bien isolé offre un plus grand confort. Une bonne isolation supprime l’« effet paroi froide » en hiver qui est source d’inconfort.
De plus, l’isolation thermique permet souvent d’améliorer l’isolation acoustique.



L’isolation des combles peut-elle m’aider à réduire ma facture de chauffage ?

Oui. Et c’est d’ailleurs l’un de ses principaux atouts. Une maison non isolée coûte cher ! On estime ainsi qu’en hiver, elle laisse échapper entre 25 à 30 % de sa chaleur par la toiture (20 à 25 % par les murs, 10 à 15 %* par les fenêtres)*. * Source : Guide pratique de l’isolation thermique, Ademe.



Isolation combles : penser au film sous toiture

Une bonne ventilation de la toiture (entre la couverture du toit et l'isolant) est essentielle pour évacuer l'humidité résiduelle qui pourrait altérer l'isolant et même la charpente. Puisque l'air circule à cet endroit, il est important de protéger l'isolant.



Comment la financer ?

Pour monter votre plan financier, plusieurs moyens sont disponibles, notamment des aides de l’Etat. Les gains énergétiques liés à l’isolation d’un bâtiment ont en effet motivé les pouvoirs publics à mettre en place des incitations financières. Ainsi, des aides spécifiques sont consacrées aux travaux d’isolation, au changement de vos menuiseries ainsi qu’à l’achat de matériaux isolants. Elles sont attribuées aussi bien aux propriétaires, occupants ou bailleurs, qu’aux locataires.

Les crédits d'impôts et aides publiques sont réactualisés au moins une fois par an. Il est donc important de vérifier que le niveau d'aide attendu correspond bien à la période de réalisation de votre projet.

Vous pouvez bénéficier d’aides régionales. Il n’existe pas de site centralisé, il faut donc vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre région et vérifier su vous pouvez bénéficier d’aide supplémentaire pour vos travaux.



Crédit d’impôt « développement durable »

Cette disposition fiscale permet au propriétaire ou au locataire de déduire directement de ses impôts sur le revenu une partie de ses dépenses liées aux travaux d’isolation.



Les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)

Cet établissement public attribue aux bailleurs et propriétaires privés des subventions pour les aider à améliorer le confort de leur habitat. Sa vocation sociale l'amène à se concentrer sur les plus modestes. Parmi les aides accordées, certaines concernent les travaux d’isolation des parois opaques.



LA TVA à taux réduit

La TVA à 7% porte sur les dépenses de main d’œuvre et les fournitures utilisées lors de travaux d’amélioration énergétique d’un bâtiment.
Les conditions d’application :

  • le bâtiment a plus de 2 ans
  • il concerne les résidences principales et secondaires, immeubles ou maisons individuelles.


* L’économie générée par l’isolation des combles est calculée selon les coefficients de déperditions thermiques de la méthode 3 CL.
Le coefficient de déperdition thermique du toit d’une maison non isolée est de 2,5 W/m2, °C
Le coefficient de déperdition thermique du toit d’une maison isolée est de 0,18 W/m2, °C
Soit 93% d’économie sure les déperditions thermiques de la toiture
Sachant que les déperditions moyennes d’une maison avant 1975 non isolée par la toiture représentent jusqu’à 30% des déperditions de l’enveloppe, l’économie générée par l’isolation des combles est donc de 27% du poste de chauffage. (*données Ademe, calcul CRIGEN).

LES FACADIERS CASTELROUSSINS intervient sur tout le Département de l'Indre : Châteauroux, Issoudun, Déols, Le Blanc, Le Poinçonnet, Argenton-sur-Creuse, Buzançais, La Châtre, Ardentes, Saint-Maur, Châtillon-sur-Indre, Levroux, Chabris, Villedieu-sur-Indre, Valençay, Vatan, Le Pêchereau, Reuilly.

Votre demande de devis







*Champs obligatoires